top of page

Le féminisme identitaire, c’est sans nous !



25/11/2023

Communiqué pour la Journée Internationale contre les Violences faites aux Femmes


Les féministes universalistes et laïques que nous sommes ne manifesteront pas dans le cortège officiel #NousToutes.


Le 25 novembre est la journée INTERNATIONALE pour l’élimination des violences faites aux femmes. Elle doit être consacrée à montrer, réfléchir et agir contre les violences envers les femmes.

En France, malgré les bonnes volontés des politiques pour lutter contre ces violences, les chiffres nous rappellent la triste réalité : viols, viols incestueux, violences conjugales, féminicides par conjoint ou ex, violences prostitutionnelles, agressions physiques et verbales, harcèlement sexuel, cyber harcèlement, enfermement communautaire et religieux – tous fléaux qui sont des atteintes aux droits fondamentaux des femmes.


A l’international, les chiffres sont encore plus désastreux ! Féminicides, mariages forcés, harcèlement sexuel, mutilations génitales féminines, trafic d’êtres humains, esclavage sexuel, criminalisation de l’IVG, apartheid sexuel, viol comme arme de répression comme en République Islamique d’Iran, viol comme arme de guerre comme en Ukraine par l’armée russe ou la milice Wagner, viol comme arme du terrorisme comme en Israël par les terroristes du Hamas.


Et pourtant, ce 25 novembre, les féministes identitaires qui organisent des défilés, passeront sous silence ces viols, ou les relativiseront en les noyant au milieu de myriades de revendications !  

Pourquoi ? Depuis des décennies, une certaine « gauche » a posé son emprise sur les mouvements des femmes et l’a instrumentalisé. Et ce qui divise la gauche, divise le mouvement des femmes.


Le mouvement #FemmeVieLiberté est ignoré : Ici c’est #NousToutesSansLesIraniennes !


Les exactions spécifiques ciblant filles et femmes lors du pogrom du 7 octobre - viols collectifs, seins coupés utilisés comme jouets, exhibition des corps nus, sont ignorées voire niées, malgré les vidéos postées par les terroristes islamistes sur les réseaux sociaux : ici c’est #NousToutesSansLes Juives ! 

 

Nous féministes universalistes et laïques, affirmons que le féminisme identitaire saucissonne les luttes et divise. Il prône une émancipation à géométrie variable selon la couleur de peau ou les communautés d’origine ou religieuses, jusqu’à remplacer le mot femme par « personne qui menstrue » (cf. le planning familial). D’extrême-gauche ou d’extrême droite, il fait régresser les droits des femmes.


Nous affirmons que seule une vision globale et universelle du féminisme peut créer des solidarités suffisamment fortes pour faire avancer les droits des femmes.

Les féministes identitaires prétendent porter le féminisme. De fait elles le décrédibilisent et le détruisent.  


Nous ne participerons pas à cette duperie.


21 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page