top of page

8 mars 2024 : Viols et violences sexuelles ne seront jamais une cause féministe !

Communiqué :



Paris le 11 mars 2024


Le 8 mars, le cortège des collectifs Nous Vivrons, No Silence, 7 octobre, qui manifestait pour porter la voix des Israéliennes pour la libération des otages et contre les viols et violences sexuelles perpétrés par les terroristes du Hamas le 7 octobre, a été harcelé puis attaqué par des militants de la « cause palestinienne », aux cris de « sionistes, nazis, fascistes », « sionistes, violeurs, assassins », « Palestine vaincra », « la Palestine est une cause féministe », « from the river to the sea », « barrez-vous ».


Depuis le 7 octobre 2023, nous savons que les actes antisémites ont redoublé d’intensité.


Face aux menaces circulant sur les réseaux sociaux, les collectifs ont fait appel au Service de Protection de la Communauté Juive, SPCJ, pour les protéger lors de la manifestation. Sans l’intervention du SPCJ qui travaille en collaboration avec les forces de l’ordre, le chaos aurait été semé, et des blessées dénombrées vu la violence de certains manifestants.


En effet, le cortège a été la cible de projectiles (œufs, tessons de bouteilles). Alors que les activistes pro-Palestine devenaient de plus en plus violents et haineux, le cortège a été exfiltré de la manifestation, sans dommage grâce au SPCJ et aux forces de l’ordre.


Les CitadElles apportent tout leur soutien aux Collectifs Nous Vivrons, No Silence et 7 octobre dont les manifestantes ont subi des attaques de violence misogyne, machiste, sexiste et antisémite lors de cette manifestation censée défendre les droits des femmes.


Les CitadElles, réaffirment que le féminisme, la défense des droits des femmes, sont une cause universelle, et que la lutte contre le patriarcat ne peut être subordonnée à aucune autre cause.


Les CitadElles rappellent que les violences sexuelles et les viols prémédités et systématisés tels ceux perpétrés par le Hamas depuis le 7 octobre, relèvent des crimes contre l’humanité et qu’il serait heureux que toutes les féministes se saisissent de la question des crimes sexuels armes de guerre.


Les CitadElles se félicitent que le Préfet de Police de Paris ait saisi la justice après que ses services aient identifié les auteurs des violences.


Les CitadElles

459 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Guest
Mar 12

Merci pour votre soutien.

Affligée comme vous par ces réponses inappropriées à la présence de défenseuses des droits de la femme, surtout dans les circonstances abonimables citées.

Merci encore

Monique A.

Like

Guest
Mar 11

Merci pour votre message . Je suis Féministe votre intervention est fermé et juste surtout . J’étais dans la manif vendredi avec nous vivrons . A mon âge vivre cela est terrible .

Like
bottom of page